avocat permis de conduire

Choisir un avocat spécialiste du permis de conduire en cas de retrait

Vous venez de perdre les derniers points sur votre permis de conduire en recevant la lettre 48 SI ou vous avez commis une infraction passible d’un retrait de permis ? Dans des situations comme celles-là, il existe des solutions pour pouvoir sauver son permis et pouvoir continuer à conduire, mais pour cela, il faut faire appel à un avocat spécialisé qui maîtrise le droit routier et l’ensemble de ses rouages.

De nombreux moyens différents de perdre des points

Que vous soyez ou non usager de la route, vous le savez très probablement, il existe de nombreux moyens de perdre des points sur le permis de conduire, voire-même de risquer un retrait dans le cadre des infractions récidivées notamment pour des cas d’alcool au volant ou de stupéfiant au volant, ou encore pour des cas de très grands excès de vitesse.

Mais il faut bien voir qu’il n’y a pas que ces cas évidents qui font perdre des points aux usagers de la route. Des excès moins flagrants aux erreurs d’inattention ou encore à une signalisation routière mal perçue, de la fatigue ou autre, les conductrices et les conducteurs qui prennent le volant très fréquemment peuvent vite accumuler des pertes de points qui peuvent mener jusqu’au retrait du permis de conduire.

Faire appel à un avocat spécialisé du permis de conduire

Il faut savoir si vous vous retrouviez dans un tel cas de figure qu’un avocat qui maîtrise le droit routier peut sauver votre permis de conduire. C’est le cas à Lille de l’avocat Antoine Régley, spécialisé dans la récupération de permis de conduire par une connaissance aiguisée du droit routier. Ce dernier s’appuie sur des vices de forme et autres non respect du droit routier à un moment de la procédure à l’encontre de la personne ayant perdu son permis. Chaque année ce sont plusieurs centaines de permis qui sont sauvés, preuve à l’appui avec la publication des résultats des différents jugements des affaires menées par cet avocat.

Pour pouvoir obtenir de tels résultats et réussir chaque année à sauver autant de permis de conduire à Lille, dans le Nord Pas-de-Calais et parfois de façon encore plus large dans l’Hexagone il n’y a pas de mystère, il faut une connaissance pointue du droit routier et s’y consacrer pleinement.

Si vous vous retrouviez dans une telle situation en recevant la lettre 48 SI vous informant que vous venez de perdre tous les points sur votre permis de conduire – ce qui peut arriver d’autant plus vite pour les jeunes conductrices et les jeunes conducteurs – rapprochez-vous d’un avocat qui a fait du droit routier son domaine de prédilection et qui saura vous venir en aide.
Bien sûr, il ne sera pas toujours possible de sauver le permis de conduire quelles que soient les circonstances vous vous en doutez, mais le cas échéant, tout avocat qui se respecte commencera par vous en tenir informé(e) avant d’entamer la démarche d’accompagnement.

C.S