blog dans le seo

B comme blog pour le référencement naturel

Le blog est un des outils préférés pour générer du contenu, et ce dernier, reste l’essence même du référencement naturel. C’est la raison pour laquelle les blogs sont particulièrement exploités en SEO. Au premier des CMS employés bien sûr, WordPress, Blogger, Joomla et consorts sont également dignes d’intérêts.  Retour sur le principe.

Exploiter un blog, c’est raconter une histoire (Storytelling)

Pour faire un blog, vous avez intérêt à avoir un sujet, une thématique proche de celle de votre business. Il existe, bien sûr, des blogs de passionnés qui n’ont pas pour objectif de créer autre chose qu’un rapport avec une petite communauté, mais il existe également des blogs conçus pour booster le référencement on-page d’un site Internet.

De manière générale, le meilleur conseil qu’on puisse donner pour un seul blog, c’est de raconter une histoire (storytelling). Sinon, difficile d’avoir une crédibilité du point de vue du lecteur. Stratégiquement, c’est également intéressant pour promouvoir des actus, et faciliter la mise en ligne de contenus réguliers.

Construire un blog pour assurer du trafic et se rémunérer, le cas des MFA

Le MFA ou Made for Adwords a pour but de générer des revenus via la régie publicitaire de Google : Adsense. Très prisé pendant des années, ce type de site Internet fonctionne sur un trafic énorme pour obtenir du clic sur les publicités. Le contenu peut être de faible qualité, et, c’est pourquoi Google a commencé à les bannir du paysage du Web avec le filtre Panda.

Pour assurer un fonctionnement très rentable, l’Exact Match Domain est souvent requis. Le contenu fait le reste et la viralité sur les réseaux sociaux (dès lors que c’est possible) aide à la diffusion des articles.

Exploiter plusieurs blogs, c’est assurer du trafic parfois risqué

En référencement, on n’hésite pas, parfois, à créer plusieurs blogs pour permettre un système de liens croisés afin d’accélérer le référencement naturel d’un site censé convertir les consommateurs. Un exercice régulier ou sous-traité permet de mettre en place très vite un trafic important. Il faut préciser que vous pouvez parfois récolter des pénalités, il s’agit des PBN ou Private Blog Network qui sont proscrits par Google. Explications !

Mettre en place un Private Blog Network ou PBN

Assurément la technique de référencement la plus coûteuse en matière de netlinking c’est celle d’obtenir des backlinks. Le PBN consiste à créer un maillage sur 3 niveaux entre des blogs de même objectif : nourrir en liens un site principal qui a pour but de ranker. Il part du principe que les filtres comme Pingouin n’accèdent pas à suffisamment de signaux pour pénaliser l’ensemble.

Pour simplifier, il existe des zones du Web que vous maîtrisez (des sites sur lesquels vous pouvez agir) et d’autres pour lesquels vous ne pouvez rien faire. En créant par exemple 3 sites autour du principal, vous pourrez alimenter celui qui vous intéresse pour la conversion tout en créant un peu de lien sur…la concurrence. Au troisième niveau, des sites ou blogs de faible qualité viennet aliment ces 3 sites Web.

En réalité, la quality Team de Google est experte dans la détection de ce type de pratiques. C’est pour cela que la mise en place d’un PBN reste risquée et qu’il est préférable de mettre en place des sorties de secours. Un article particulièrement explicatif du phénomène vous est donné ici.

14

Pas de commentaire

Ecrire une réponse