fonctionnement balise alt seo

ALT : A quoi sert l’attribut alt en référencement naturel ?

Un des plus vieux trucs observés lorsqu’on démarre dans le référencement naturel c’est l’optimisation des contenus de l’attribut Alt. Pourquoi ? Parce que les référenceurs vous disent toujours : complétez votre attribut alt. Mais qu’est-ce donc ?

L’attribut Alt en deux mots pour votre référencement naturel

Sa nature est « attribut », ce qui veut dire en html que l’on donne une valeur supplémentaire à un élément. En l’occurrence, il s’agit ici de donner plus de valeur à des liens d’image. Un grand classique qui peut prendre cette forme :

<img src="images/optimisation-image.jpg" alt="J'utilise l'attibut alt pour mon référencement" width="200"height="180"border="0"/>
Ligne de code pour ALT

Évidemment, la littérature web est abondante sur les moyens d’optimisation du référencement de ses images. On peut préciser ici que Google a déclaré, il y a déjà plusieurs années, être en mesure de définir le sens des images. C’est dans la pratique assez faux. L’attribut alt est utilisé à des fins de référencement ! Il s’agit d’y mettre des mots clés à l’intérieur.

Notons, qu’il est insuffisant en soi de permettre un affichage en haut du classement sur une requête dans le Google Images. Mieux vaut contextualiser ces dernières dans un texte pour augmenter ses chances.

Côté optimisation, placer le mot clé principal a du sens puisqu’il y a association « title », titre h1 et éventuellement autre titre hn. Une image a également le sens qui lui est donné par les éléments sémantiques rapprochés. Ne mettez pas une série de mots clés sans sens particulier à l’intérieur. De même évitez de séparer le tout par des virgules. Pensez à créer une petite phrase explicative du sens de l’image dans le contexte de la page.

Pour l’image elle-même, vérifiez que le poids de celles-ci n’est pas trop important. Préférez des formats comme le .jpg ou éventuellement le .png et le .gif.

L’attribut alt est appelé par défaut balise alt

Par extension, et comme les SEO s’amusent à exploiter tout le temps les balises ; un réflexe langagier a transformé cet attribut en « balise ». Ce qui fait que l’on retrouve jusque dans les audits produits un chapitre consacré à la « balise alt ».

Notez que son usage initial est bien d’aider les malvoyants à comprendre via leur navigateur le sens du contenu on-page. Une réflexion éthique sur son usage serait en soi salutaire et probablement que Google reprendra le flambeau sur ces usages intensifs. Mais sa déviance du langage commun SEO est un signe amusant quant au principe que la finalité produit des raccourcis dans le langage.

78

Pas de commentaire

Ecrire une réponse